Ces films tournés à Bordeaux que vous n’avez pas pu râter !

Votre vidéo dans quelques secondes...

L’Aquitaine est aujourd’hui la quatrième région de France concernant le nombre de tournages derrière l’Île-de-France, PACA et Rhône-Alpes. Le Corniaud, les Misérables, les Fugitifs font partie de ces grands classiques tournés à Bordeaux.

Le Corniaud, de Naples à Bordeaux

Une trentaine de films ont déjà choisi la capitale girondine comme décor de cinéma. C’est le cas du Corniaud, le film mythique tourné en 1964 avec Bourvil et Louis de Funès. Le grand théâtre et la place de la Comédie font partie des décors. Le film raconte le road trip de Bourvil et de Funès de Naples à Bordeaux où ils sont censés embarqués ensuite pour les Etats-Unis. A sa sortie en 1965, le Corniaud est numéro un au box-office, attirant près de 12 millions de spectateurs, l’équivalent d’Avatar.

Les Misérables de Robert Hossein

En 1982, Robert Hossein tourne les Misérables : l’histoire de Jean Valjean qui prend sous son aile la petite Cosette, martyrisée par un couple d’aubergistes, les Thénardier. Pourquoi le réalisateur a choisi la capitale girondine pour planter le décor d’une histoire censée se dérouler à Paris au XIXème siècle ? Tout vient d’une phrase de l’auteur de l’histoire, Victor Hugo lui-même : « Prenez Versailles, ajoutez-y Anvers, vous aurez Bordeaux ». Ainsi Bordeaux a-t-elle prêté ses rues et ses paysages authentiquement XVIIIème et XIXème siècle. Quand le film sort en 1982, il est le deuxième plus gros budget du cinéma français.

Gérard Depardieu et Pierre Richard, en fugitifs

En 1986, Gérard Dépardieu et Pierre Richard endossent leurs rôles de fugitifs à Bordeaux. La banque dans laquelle se déroule le hold-up au début du film est située place Meynard. Cet emplacement est actuellement occupé par un salon de thé. La bijouterie, elle, existe toujours. Elle est située au bout de la rue Sainte Catherine. En 1986, le film avait reçu le césar du meilleur scénario.

Vidocq dans le quartier de Saint-Michel

Autres films tournés à Bordeaux : le spectaculaire Vidocq avec Gérard Depardieu, Guillaume Canet et André Dussolier. Le tournage s’est déroulé en 2000, dans le quartier historique de Saint-Michel.

Audrey Tautou à la folie pas du tout

Audrey Tautou a aussi tourné dans la capitale girondine, dans le thriller “A la folie pas du tout”. Une volonté de la réalisatrice Laëtitia Colombin qui voulait absolument tourné dans la ville dont elle est originaire avec des techniciens et des comédiens locaux.

Jappeloup au stade Chaban-Delmas

Guillaume Canet est un inconditionnel de la région bordelaise. Il a choisi le Cap Ferret pour tourner Les Petits Mouchoirs, et le stade Chaban-Delmas pour réaliser et tourner Jappeloup fin 2011.


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article