Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Eric Mascaro (UPR) : « Il faudrait lancer un audit complet et indépendant de la Région. »

mascaro

Eric Mascaro est la tête de liste de l’UPR pour les élections régionales en Nord–Pas-de-Calais–Picardie. Une bataille qui s’annonce corsée face aux poids lourds Xavier Bertrand (Les Républicains), Marine Le Pen (FN) et Pierre de Saintignon (PS).

Priorités. Si vous êtes élue, quelle sera la mesure prioritaire de votre mandat ? 

Mise en place de référendum d’initiative populaire pour des projets régionaux aux budgets pharaoniques, en l’occurrence Calais Port 2015 (650 M€) et surtout Canal Saine Nord (4.5 Mds €). Il s’agira d’informer la population par le biais d’une campagne d’experts indépendants, sur les tenants et les aboutissants de ces projets, qui seront en réalité payés par les contribuables.

Investissements. Dans quels domaines consentirez-vous à investir en priorité ?

Je souhaite mettre en place des réseaux directs entre les producteurs locaux (agriculture, pêche) et des zones de distribution locale. Il s’agira de développer les circuits courts sur le modèle de ceux déjà existants, comme celui des AMAP, pour alimenter directement les consommateurs (particuliers, cantines scolaires…).

Je souhaite mettre en place des réseaux directs entre les producteurs locaux et des zones de distribution locale.

Economies. A l’inverse, quelles seront les deux principales réductions de dépenses que vous souhaitez mettre en place ?

Je souhaite renforcer la lutte pour la sobriété dans l’usage des fonds publics et la bonne gestion (audit des dépenses et publicité auprès du public, suppression des membres pléthoriques de cabinet, coupes sombres dans les frais de réception, voyages etc…). Enfin, il faudrait lancer un audit complet et indépendant de la Région sur notamment la dette, l’attribution des fonds européens et des aides publiques versées aux entreprises afin d’en déterminer l’impact économique, l’efficacité des politiques de formation mises en œuvre.

Il faudrait lancer un audit complet et indépendant de la Région.

Aides aux entreprises. Les Régions disposent désormais de la compétence exclusive des aides aux entreprises. Dans ce domaine quelle sera votre action prioritaire ?

Réorienter massivement les aides vers les PME/ TPE locales et artisanat, et, mettre en place une charte de « conditionnalité » des aides aux entreprises, sur des critères sociaux et de maintien de « maintien/ création d’emplois » afin de parer aux délocalisations, elles-mêmes rendues possibles par l’application des articles 32 et 63 des traités européens.

Attractivité. Dans ce nouvel échiquier des régions, quel est (ou quels sont) votre concurrent direct sur le plan de l’attractivité économique ?

La mauvaise gestion du conseil régional.

Numérique. Toutes les régions veulent devenir des Silicon Valley françaises. Quels sont/seront les arguments de votre région dans ce domaine ?

La 3ème Révolution Industrielle. Les nouvelles technologies représentent un pôle d’excellence avec des sociétés leaders européens, à renommée mondiale (beaucoup sont à Roubaix). Il s’agira de continuer sur ce qui existe déjà.

Personnalité politique. Quelle est la personnalité politique (vivante ou décédée) dont vous vous sentez le plus proche ?

François Asselineau, président-fondateur de l’UPR.

Ennemi. Quel est votre meilleur ennemi politique ?

Je n’ai pas d’ennemi politique, mais des adversaires : ceux qui se soumettent au diktat de Bruxelles en faisant croire qu’on peut changer les traités européens. Or l’article 48 empêche de les changer démocratiquement. Enfin et surtout, ceux qui se posent en « eurosceptiques », et qui ne servent au final, qu’à diaboliser et discréditer la critique du fonctionnement de l’Union Européenne.

Voyage, voyage. Pour vous, “rendez­-vous en terre inconnue” en version politique, ce serait quelle destination ?

Les Eurorégions : projet encore caché à la majorité des gens, mais clairement visé dans les réformes territoriales, et autre processus de régionalisation. L’objectif est de démanteler les états nations, pour individualiser les européens, les rendre sans défense vis-à-vis de lois imposées et qui ne servent qu’aux intérêts des grands groupes financiers.

Artiste. Pour quel artiste de votre région avez-­vous un coup de cœur ?

Raoul de Godewarsvelde, la rue Ketanou, le MAP.

Sport. Quel est votre sport favori ?

La marche dynamique, le squash, le football.

Gastronomie. Quelle est votre formule régionale “entrée/plat/dessert” préférée ?

Part de tarte à la moutarde-salade, moules-frites « maison », crème brûlée à la chicorée…mais bon, pas tout ça le même jour !!!

 

Dossier Régionales 2015 :

Chaque jour, découvrez les candidats tête de listes aux prochaines élections régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre prochains.


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article