Nord–Pas-de-Calais–Picardie. Éric Pecqueur (Lutte Ouvrière) : “Il serait urgent de développer les transports collectifs”

Eric PECQUEUR-min

Éric Pecqueur est la tête de liste du parti Lutte Ouvrière pour les élections régionales en Nord–Pas-de-Calais–Picardie. Face à Marine Le Pen, qui l’emporterait dans tous les cas de figure (selon un récent sondage), la bataille s’annonce difficile pour l’ouvrier de Toyota qui souhaite « faire entendre la voix des travailleurs ». 

Priorités. Si vous êtes élu, quelle sera la mesure prioritaire de votre mandat ?

Pendant 6 ans les élus Lutte Ouvrière ont dénoncé les versements de cadeaux aux entreprises et tous les votes contraires aux intérêts de la population, comme l’augmentation des impôts locaux et les emprunts massifs aux banques. Malheureusement, minoritaires à la Région, nous n’avons aucun pouvoir de décision.

Investissements. Dans quels domaines consentirez­-vous à investir en priorité ?

Il serait urgent de développer les transports collectifs, la construction de logements, les soins et la prévention médicale. Mais les Régions ont des moyens financiers très limités pour investir et leurs budgets sont en régression. Les gouvernements réduisent les versements aux collectivité publiques et choisissent d’arroser les banques et les grandes entreprises.

Les gouvernements réduisent les versements aux collectivité publiques et choisissent d’arroser les banques et les grandes entreprises.

Économies. A l’inverse, quelles seront les deux principales réductions de dépenses que vous souhaitez mettre en place ?

Nous commencerions par supprimer le remboursement des intérêts aux banques. Les banques reçoivent de l’argent de la BCE à un taux près de 0% et elles le prêtent aux collectivités publique à 2 ou 3 ou 4 %, quand ce n’est pas 15 % ou plus pour les emprunts « toxiques » placés par les banques. Et puis il y a les subventions aux entreprises qui ne servent pas à augmenter les emplois – contrairement à ce qui est dit – mais servent à augmenter les profits.

Nous commencerions par supprimer le remboursement des intérêts aux banques.

Aides aux entreprises. Les Régions disposent désormais de la compétence exclusive des aides aux entreprises. Dans ce domaine quelle sera votre action prioritaire ?

Il faut supprimer l’aide aux entreprises car c’est un trou sans fond. Le CICE (Crédit Impôt Compétitivité Emploi ) est doté de près de 20 milliards d’euros. Et quel est le résultat ? Le chômage monte, les investissements productifs diminuent et les fortunes capitalistes explosent. En réalité les grandes entreprises et les banques ne paient que très peu d’impôts et touchent des milliards de subventions des gouvernements, qu’ils soient de droite ou de gauche.

Attractivité. Dans ce nouvel échiquier des régions, quel est (ou quels sont) votre concurrent direct sur le plan de l’attractivité économique ?

La concurrence entre les états, les régions ou les villes est une aberration. La concurrence entre les entreprises et la course au profit maximum conduisent l’humanité dans le mur. Si l’on ne finit pas par organiser la société pour que toutes les richesses, les savoirs, les capacités de production soient mises en commun, l’humanité court vers de graves problèmes. La solution serait d’exproprier les banques et les grandes entreprises pour qu’elles soient contrôlées par les salariés eux­-mêmes. C’est ça le vrai communisme.

La solution serait d’exproprier les banques et les grandes entreprises pour qu’elles soient contrôlées par les salariés eux­-mêmes. C’est ça le vrai communisme.

Numérique. Toutes les régions veulent devenir des Silicon Valley françaises. Quels sont/seront les arguments de votre région dans ce domaine ?

L’accès au numérique est une bonne chose si elle est au service de la population. Mais souvent les entreprises utilisent les ordinateurs pour supprimer du personnel, aggraver la charge de travail de ceux qui restent et faire plus de profits. En réalité le progrès technique, dans tous les domaines, devrait servir à réduire le temps de travail et la difficulté du travail : une pelle mécanique c’est mieux que la pelle à la main !

Personnalité politique. Quelle est la personnalité politique (vivante ou décédée) dont vous vous sentez le plus proche ?

Je me sens proche de tous les militants communistes qui nous ont précédé. Ceux qui ont contribué à libérer la Russie du tsarisme et du capitalisme. Je me sens proche de tous les militants communistes sincères qui ont contribué à imposer les lois sociales qui nous protégeaient un peu de la rapacité du patronat.

Ennemi. Quel est votre meilleur ennemi politique ?

Je pourrais vous dire Sarkozy ou Le Pen, mais la liste est trop longue. Il y a aussi Mitterrand et Hollande, tous deux ennemis des travailleurs, bien qu’ils se proclament « de gauche ».

Mitterrand et Hollande, tous deux ennemis des travailleurs, bien qu’ils se proclament « de gauche ».

Voyage, voyage. Pour vous, “rendez­-vous en terre inconnue” en version politique, ce serait quelle destination ?

Ce serait plutôt une terre d’avenir plutôt qu’une terre du passé… Une terre où il n’y aura plus l’exploitation de l’homme par l’homme. Une terre où les femmes auront les mêmes droits et libertés que les hommes. Une terre où la meilleure technologie ne servira pas à fabriquer des drones pour larguer des bombes guidées par GPS, mais à soulager les humains de toutes les tâches harassantes.

Artiste. Pour quel artiste de votre région avez-­vous un coup de cœur ?

J’aime beaucoup l’actrice Corinne Masiero.

Sport. Quel est votre sport favori ?

La pêche à la ligne, au sens propre, car pour les élections je vais généralement voter !

Gastronomie. Quelle est votre formule régionale “entrée/plat/dessert” préférée ?

Je suis assez classique… si vous mettez devant moi une assiette de harengs puis une moule-­frites suivie d’une tarte au sucre, ça m’irait très bien !

 

Dossier Régionales 2015 :

Chaque jour, découvrez les candidats tête de listes aux prochaines élections régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre prochains.


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article