Quelles seront les nouvelles pratiques nautiques de cet été ?

Votre vidéo dans quelques secondes...

Que ce soit le flyboard pour se propulser dans les airs, ou l’hoverboard, skate futuriste pour planer au dessus de l’eau… Quelles seront les nouvelles pratiques nautiques de cet été ?

Le Flyboard pour se propulser dans les airs 

À Rove près de Marseille, Francky Zapata a inventé le Flyboard, un engin qui permet de se propulser aussi bien dans les airs que sous l’eau. Le système ne se porte pas sur le dos mais aux pieds et dispose également de deux propulseurs supplémentaires au niveau des mains qui aident à la stabilité.

Le Flyboard est relié grâce à un tuyau de 18 ou 23 mètres à la turbine d’un jet ski permettant de s’élever dans les airs, de plonger et bondir hors de l’eau et de réaliser différentes figures de freestyle. Intuitif et d’apparence sans danger, cette discipline pour grand public occasionne parfois des accidents d’où la nécessité d’être encadré d’un moniteur certifié.

Un français parmi les meilleurs mondiaux

Plus qu’un loisir, le Flyboard est un véritable sport à part entière avec sa coupe du monde. Ancien pilote de motomarine et double vice-champion du monde de Jet Free Style, le français Stéphane Prayas a remporté la première place de la coupe du monde 2012 à Doha au Qatar et est arrivé 4ème de la XDubai Flyboard World Cup 2014.

Hoverboard : le skate des mers

Dans la lignée du Flyboard, on retrouve l’Hoverboard. Inspiré du célèbre skateboard rendu célèbre grâce au film « Retour vers le futur », ce skate (sur le même principe d’hydro propulsion relié à un jet ski que le Flyboard) permet de glisser au-dessus de l’eau à une hauteur de 8 mètres et jusqu’à 40 km/h. Sensations garanties.

Plus d’infos :

– Base jump : la chute libre de l’extrême
(France Live – 11/05/2015)

– Freerun : des voltigeurs dans la ville
(France Live – 06/05/2015)

– Les funambules des temps modernes
(France Live – 30/04/2015)


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article