PACA. Marion Maréchal-Le Pen (FN) : « Notre objectif est d’augmenter le budget lié à l’industrie de 45 millions à 68 millions à la fin du mandat. »

Marion_Marechal_Le_Pen_rendezvous

Marion Maréchal Le Pen, est la tête de liste FN en région PACA pour les élections des 6 et 13 décembre prochain. En tête des sondages, la jeune députée de la 3ème circonscription du Vaucluse 

Priorités. Si vous êtes élu, quelle sera la mesure prioritaire de votre mandat ?

Organiser un audit par un organisme indépendant afin d’assainir les finances d’une région surendettée et permettre de recentrer les dépenses de la région autour de son cœur de compétence à savoir le développement économique par le soutien aux TPE.

Investissements. Dans quels domaines consentirez-vous à investir en priorité ?

Notre objectif est d’augmenter le budget lié à l’industrie de 45 millions à 68 millions à la fin du mandat. Il est indispensable que la région se positionne de nouveau comme partenaire de la réindustrialisation à chaque étape de l’entreprise de la création, au développement jusqu’à la reprise. Cela passe par un  projet global cohérent de soutien à l’innovation technique et technologique en favorisant notamment les partenariats publics et privés dans la recherche, en soutenant l’émergence de filières à fort potentiel de création d’emplois comme la filière bois ou la filière de démantèlement des navires : ce marché est porteur grâce aux nouvelles réglementations européennes, et PACA doit être en pointe dans ce domaine.

Notre objectif est d’augmenter le budget lié à l’industrie de 45 millions à 68 millions à la fin du mandat.

Économies. A l’inverse, quelles seront les deux principales réductions de dépenses que vous souhaitez mettre en place ?

Nous arrêterons immédiatement toute subvention clientèliste ou communautariste comme les dizaines de milliers d’euros accordés aux associations d’aide aux travailleurs étrangers par exemple. Le clientélisme se porte bien aussi, puisqu’Arles, la ville de Michel Vauzelle reçoit plus du double de la moyenne régionale en subventions à ses associations. De même, Forcalquier, la ville du candidat du Parti socialiste est 5 fois plus subventionnée que les autres villes, avec 150€ par habitant. Nous mettrons fin aux projets pharaoniques destinés à flatter l’égo de Vauzelle avec sa Villa Méditerranée, que nous vendrons, et ses 70 millions d’euros de construction, ou la LGV-PACA, serpent de mer infaisable, si chère à Estrosi, dont le cout minimum est estimé à 17 milliards d’euros.

Nous mettrons fin aux projets pharaoniques destinés à flatter l’égo de Vauzelle avec sa Villa Méditerranée.

Aides aux entreprises. Les Régions disposent désormais de la compétence exclusive des aides aux entreprises. Dans ce domaine quelle sera votre action prioritaire ?

Nous augmenterons progressivement le budget dévolu au soutien aux entreprises, et il sera doublé à la fin de notre mandature. Grâce à la création du Fonds Régional de Partenariat des Entreprises accessible par un guichet unique, les très petites entreprises sauront enfin où s’adresser pour être aidées. Nous serons à la disposition de ces chefs d’entreprise qui seront accompagnés tout au long des démarches avec une cellule d’aide au remplissage des dossiers.

Nous augmenterons progressivement le budget dévolu au soutien aux entreprises, et il sera doublé à la fin de notre mandature.

Ce choc de simplification sera une véritable bulle d’air pour nos entreprises qui pourront bénéficier de prêt aux taux de l’inflation pour pallier aux difficultés ponctuelles de trésorerie ou à un besoin d‘investissement, de système de garantie bancaire, de prise de participation, de conseil ou de soutien à l’export. La sélection des dossiers se fera pas des comités départementaux présidés par des conseillers régionaux chefs d’entreprise. Nous mettrons en place un véritable patriotisme économique dans les marchés publics afin de favoriser les entreprises locales notamment nos agriculteurs et nos entreprises du bâtiment.

Attractivité. Dans ce nouvel échiquier des régions, quel est (ou quels sont) votre concurrent direct sur le plan de l’attractivité économique ?

Notre seul ennemi, c’est le bilan que laissent les socialistes en PACA, le coût du travail, l’excessive complexité du droit de travail et la concurrence déloyale des pays européens et extra-européens. Avec nous, la région PACA deviendra un rempart dans un contexte de concurrence féroce et un partenaire pour compenser la politique socialiste délétère. De manière plus pragmatique, nous multiplierons les relations avec les régions limitrophes et l’Italie. Par exemple nos liens avec Rhône-Alpes seront renforcés grâce à deux chantiers que nous débuterons : Nous achèverons l’A51 entre Sisteron et Grenoble, et nous rénoverons les ports commerciaux du Rnône pour en faire des interfaces multimodales modernes..

Notre seul ennemi, c’est le bilan que laissent les socialistes en PACA.

Numérique. Toutes les régions veulent devenir des Silicon Valley françaises.

En matière de numérique, la priorité va aux territoires ruraux. Nous ferons disparaître les dernières zones blanches et donc la fracture numérique, qui concernent principalement les territoires alpins. Le désenclavement doit certes être routier et ferroviaire, mais aussi numérique. Nous allons utiliser la nouvelle compétence en matière de route pour y coupler un réseau de fibres optiques enterrées et le relouer ensuite aux opérateurs télécoms.

Twitter. Quel est votre tweet le plus incisif ? adressé à qui et sur quel sujet ?

Après la relaxe des deux policiers dans l’affaire de Clichy-sous-Bois, j’avais tweeté le message suivant :

Ca a été la publication la plus retweetée car la majorité des Français veulent sortir de la culture de l’excuse : en 2005, ce n’étaient ni des appels à l’aide ou de détresse, mais des émeutes motivées par la haine de la France et de ses représentants que sont les policiers et les pompiers.

Personnalité politique. Quelle est la personnalité politique (vivante ou décédée) dont vous vous sentez le plus proche ?

Marine Le Pen.

Ennemi. Quel est votre meilleur ennemi politique ?

Eric Ciotti qui aurait été un candidat, à mon sens, plus redoutable que Christian Estrosi car plus compétent, travailleur et cohérent.

Voyage, voyage. Pour vous, “rendez-vous en terre inconnue” en version politique, ce serait quelle destination ?

À la table des adhérents du mouvement des jeunes socialistes qui crient «Taubira présidente » au congrès du parti socialiste.

Artiste. Pour quel artiste de votre région avez-vous un coup de cœur ?

Fragonard, Loubon.

Sport. Quel est votre sport favori ?

Le surf, l’équitation, le wakeboard, la moto.

Gastronomie. Quelle est votre formule régionale “entrée/plat/dessert”préférée ?

Tartines de tapenade, une Sourie d’agneau avec de la polenta, un verre de chateauneuf du pape, une coupe de fraises de Carpentras.

 

Dossier Régionales 2015 :

Chaque jour, découvrez les candidats tête de listes aux prochaines élections régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre prochains.


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article