Vers la fin des vélos volés ?

Votre vidéo dans quelques secondes...

En France, 500 000 vélos sont volés chaque année. Entre les systèmes connectés et les vélos qui se transforment en cadenas, de nouvelles solutions existent pour éviter de rentrer à pied.

Un cadenas connecté à une application mobile

Pour être sûr de ne pas se faire voler un vélo, il existe des cadenas de plus en plus sophistiqués. A l’image de Philock, un cadenas connecté inventé par des parisiens. Ce nouveau système propose une alarme classique capable de se déclencher lorsqu’un mouvement suspect est détecté. Il s’agit également d’un cadenas connecté à une application mobile. L’ouverture peut ainsi se déclencher en quelques clics à l’aide de son smartphone. Un bon moyen aussi de proposer son vélo en location (grâce à un système payant pouvant être débloqué à l’aide d’un mot de passe). Philock est disponible sur Kickstarter. La livraison des premiers exemplaires est prévu pour 2016. Les créateurs parisiens espèrent étendre cette alternative aux vélos en libre service dans toutes les grandes villes.

Un antivol écolo inviolable

A Marseille, la société de vente en ligne Lecyclo.com propose un antivol 100% écolo. Il est entièrement réalisé en matière recyclée. Son nom : Ecolution. Son prix : 69,99 €. Cet antivol allie une protection de haut niveau, tout en étant très pratique.

Le vélo qui se transforme en cadenas

Place au vélo qui se transforme lui-même en cadenas. Son nom : le Yerka. Il s’attache et se sécurise par un mécanisme de blocage innovant. Pour le dérober, le voleur doit couper le vélo en deux s’il veut s’en emparer. Ses concepteurs, trois étudiants chiliens, ont financé le projet grâce à des aides de l’Etat et une campagne de crowdfunding.


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article