Des phénomènes aérospatiaux dans le ciel français

Votre vidéo dans quelques secondes...

Des phénomènes aérospatiaux non identifiés signalés dans le Nord de la France, la Garonne, les Bouches-du-Rhône, la Gironde ou encore la Loire-Atlantique. Le ciel de ces départements serait-il propice aux phénomènes étranges ? La France fait partie des rares pays au monde à poursuivre cette quête des Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés (PAN).

À Toulouse : un observatoire des phénomènes aérospatiaux non identifiés

La France est l’un des trois seuls pays, avec le Chili et le Pérou, à financer un organisme public dédié à l’observation des phénomènes aérospatiaux non identifiés. Chaque jour, un ou deux témoignages sont récoltés par le GEIPAN, le groupe d’étude et d’information des phénomènes aérospatiaux non identifiés. L’équipe est basée à Toulouse. Quatre personnes s’y attellent à plein temps. Les Américains, eux, ont coupé les crédits sur le sujet il y a 50 ans. La Grande-Bretagne a quant à elle fermé son observatoire il y a 5 ans.

En France, quels sont les départements concernés ? 

Le Nord est le département qui a vu le plus de phénomènes étranges cette année avec 57 cas signalés. Des phénomènes également répertoriés dans le ciel de la Garonne (56 cas), des Bouches-du-Rhône (54 cas), de la Gironde (52 cas) et de la Loire-Atlantique (49 cas).

Phénomènes aérospatiaux ou effets d’optique ? 

Au total, 228 dossiers ont été classés inexpliqués depuis 1977.  Selon les spécialistes, seuls 5 à 10% de ces apparitions seraient surnaturelles. Tous les cas ne sont pas élucidés. Une carte interactive recense depuis 40 ans, 60 000 apparitions d’OVNIS identifiés par le centre national américain de signalement des OVNIS.

Bonnybridge (Écosse), capitale mondiale des OVNIS

Et la ville où l’on voit le plus de phénomènes est en Écosse. Bonnybridge petite une ville écossaise de 6.000 habitants est témoin de 300 apparitions chaque année. Beaucoup d’apparitions ne sont en fait que des effets d’optiques. Les chercheurs du Geipan ne comptent plus les témoignages liés aux lanternes thaïlandaises, ces grands lampions-montgolfières en vogue dans les mariages et les fêtes. Il s’en vendrait 400.000 par an.

Plus d’infos :

Ils traquent les phénomènes aérospatiaux non identifiés
(France Live – 03/07/2015)


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article