Nantes est-elle une « smart city » ?

Votre vidéo dans quelques secondes...

Nantes se place sur le podium des villes françaises dites “intelligentes”. Elle se classerait même troisième derrière Lyon et Lille. Notamment grâce à l’attention toute particulière qu’elle porte à l’open data.

Statiophone pour trouver une place de parking 

Opération « portes ouvertes » sur les données numériques de la ville. L’open data est en place. Aujourd’hui, les Nantais téléchargent 40 000 fois par mois des « données » sur la ville de Nantes. Plus de 500 données différentes sont en effet ouvertes aux citoyens. Que ce soit les horaires de piscine ou de bus, les menus de la cantine, les places de stationnements. Reposant sur l’Open Data de Nantes Métropole, Philippe Destré a créé Statiophone. La seule application mobile qui vous annonce à haute voix les parkings les plus proches.

L’Open data du vin 

Dans cette lignée, une équipe de Nantais construit actuellement un projet collaboratif de récolte de données libres autour du vin. Un projet lancé en mars dernier à l’occasion du Hackathon Hackgriculture. La première carte libre du vignoble nantais vient d’être publiée.

 

Nantes… dans la poche

Trouver la piscine la plus proche et ses horaires, signaler un problème sur la voie publique, consulter la circulation nantaise en temps réel… Nantes Métropole, en partenariat avec la Ville de Nantes, propose Nantes dans ma poche, une application mobile dédiée à la mobilité et à la vie quotidienne.

Nantes qui vient d’accueillir son premier forum « smart city » fait partie des villes des villes dites « intelligentes ». Administration, mobilité, environnement, mode de vie, etc… Selon une étude du Parlement européen, la Cité des Ducs de Bretagne remplirait déjà quatre conditions sur les six requises pour revendiquer l’appellation smart city.

 


Vous aimerez aussi sur FranceLive.fr



Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire sur cet article